Les 3 grandes cures naturopathiques

Il s’agit de « protocole » au sein desquels différentes techniques peuvent être utilisées. En fonction, de la Force Vitale, du Tempérament et du terrain de l’individu, le naturopathe conseillera l’une d’elle.

La cure « Detox »

La cure « Détox » ou de désintoxication est très à la mode. Elle a pour objectif de :

    • Réduire les surcharges toxémiques, qu’elles soient alimentaires, psycho-émotionnelles, chimiques, de travail…
      La technique essentielle est la bromatologie avec diminution ou modération des prises alimentaires (jeûnes, mono-diètes, restrictions particulières).
    • Ouvrir les émonctoires par drainage et stimulation des organes d’élimination que sont le foie, les reins, les intestins, les poumons, la peau notamment grâce à l’activité physique.

  • Libérer l’Energie Vitale souvent mal utilisée ou gaspillée, par la relaxation, la sophrologie, la réflexologie, l’acuponcture, l’ostéopathie, la chiropraxie, le yoga, le tai-chi, le qi-gong…

Bien qu’à la mode, cette cure nécessite une Force Vitale suffisante qui sera évaluée lors du bilan de vitalité. Elle n’est donc pas adaptée à tous. Si la Force Vitale fait défaut, une cure de revitalisation préalable sera conseillée.

La cure de revitalisation

La fonction première de la cure de revitalisation, comme son nom l’indique, est de retrouver la vitalité : la Force Vitale.
L’objectif est de redonner les forces nécessaires à l’organisme pour qu’il puisse se défendre. Pour cela, il sera nécessaire de :

  • Combler les déficiences par des conseils adaptés (super-aliments, compléments naturels si besoin).
  • Retrouver une alimentation saine, biologique : hypotoxique.
  • Eviter les aliments d’intolérance.
  • Reprendre une activité physique régulière et adaptée.

Selon les besoins de l’individu, elle peut durer plusieurs mois.

La cure de stabilisation

Rarement utilisée, elle suppose que le corps ne présente pas de troubles et qu’il est dans un équilibre parfait.
Son objectif est d’avoir une alimentation sans toxicité, ni déficience, et de définir son propre rythme de vie selon ses envies, sans aucun stress.
Cela semble utopique dans notre monde, toutefois, certaines personnes qui font le choix de « vivre autrement » tendent à y parvenir.