Origines de la réflexologie plantaire

Tombeau D’ankhmahor, pharaon médecin à Sakkarah. On peut observer des soins semblables à ceux de la réflexologie plantaire et palmaire.

Les traces les plus anciennes pouvant être apparentées à la réflexologie nous viennent de l’Egypte ancienne.

On retrouve aussi des traces anciennes en Inde, en Chine et au Japon.

Au début du 20eme siècle, un médecin ORL américain, le Dr Fitzgérald, s’intéresse de prêt à la réflexologie. Il fait un premier découpage des pieds en 10 zones, développe les « points réflexes ». De ce fait, il met au point la « zone thérapy » (thérapie zonale) qui s’étend du sommet du crâne aux orteils. Ainsi il constate qu’une pression locale sur un doigt ou un orteil produit un effet antalgique à distance sur une des 10 zones. Finalement, il utilisera cette technique dans ces actes médicaux.

Plus tard, dans les années 30, son assistante, Eunice Ingham, poursuit ses travaux. Désormais, elle met au point une véritable cartographie des mains et des pieds comme parfait reflet du corps, et ouvre en pionnière, la 1ère école de réflexologie moderne occidentale. Ainsi elle donne naissance à la  « méthode Ingham ».