Iridologie

   Définition de l’iridologie

L’iridologie est la technique de l’ « étude de l’iris » (partie colorée de l’œil).

L’iridologie permet, au travers de l’observation de l’iris, de faire un bilan de vitalité. Véritable cartographie du corps, chaque zone de l’iris correspond à un organe ou une partie du corps.

Ainsi, par l’étude de la couleur, de la texture des fibres, du relief, des tâches, elle permet de connaître les prédispositions physiologiques et psycho-émotionnelles d’un individu. Par conséquent, l’iridologie permet de mettre en évidence les faiblesses avant même l’apparition des symptômes.

Origine de l’iridologie

L’origine de l’iridologie date de l’Antiquité. La lecture des yeux se pratique depuis des milliers d’années. Différentes civilisations : les Chinois, les Chaldéens, les Egyptiens, les Grecs, observaient les iris pour connaître l’état de santé des individus.

Déjà 1000 ans avant JC, les Chaldéens, peuple nomade du Moyen Orient, tentaient de lire les maladies dans les yeux.

Même Hippocrate, père de la médecine allopathique et de la naturopathie disait : « Tels sont les yeux, tel est le corps ».

Bien que son origine remonte à l’Antiquité, ce n’est qu’au 19ème siècle qu’un médecin hongrois, Ignatz von Peczely, s’y intéresse. Alors  cette technique devient un véritable discipline, et il publie son 1er ouvrage.

L’outil du naturopathe : l’iridoscope

Le bilan d’iridologie ou « bilan de vitalité » s’effectue lors de la première consultation grâce à un iridoscope. Ainsi il permet de mettre en évidence les prédispositions physiologiques et psycho-émotionnelles. Ainsi il donne une cartographie de la vitalité de l’individu.

L’iridoscope est un outil qui permet de compléter l’anamnèse naturopathique. Il a pour objectif de confirmer les éléments mis en avant ou d’orienter la séance.

Véritable outil de prévention, le bilan de vitalité permet d’identifier les faiblesses de l’organisme avant même les premières manifestations. Le naturopathe peut ainsi ajuster au mieux ses conseils en terme d’hygiène de vie et d’alimentation notamment. Il permet aussi de sensibiliser la personne sur ses prédispositions pour la rendre actrice de sa pleine santé.